Tunisie, Egypte, Algérie : les raisons de la colère

Intervenants

5516701435_2282bfcae9_o-(1)
Olivier Legros
Maître de conférences en Géographie (Université François-Rabelais)
5516701435_2282bfcae9_o-(3)
Nora Semmoud
Professeure de géographie et aménagement (Université François-Rabelais)
5516701435_2282bfcae9_o-(2)
Bénédicte Florin
Maître de conférences en géographie (Université François-Rabelais)

Date

8 février 2011 - 20 h 30 min

Adresse

2, avenue du général de Gaulle, Tours   Voir sur la carte

La Tunisie n’a pas attendu la fin de l’hiver pour amorcer son printemps démocratique. En deux mois, les manifestants tunisiens sont parvenus à mettre fin aux 23 ans de pouvoir de Zine el-Abidine Ben Ali et à se doter d’un gouvernement de transition. Quelle que soit l’issue de ce que certains appellent déjà une révolution, l’exemple tunisien fait florès et semble déjà être pris pour exemple dans d’autres pays arabo-musulmans. En Égypte, en Algérie, en Jordanie ou au Yémen, au gré des manifestations, la « rue arabe » est soudain devenue une menace pour les autocraties les mieux implantées.

Les commentateurs évoquent un « effet domino » tandis que d’autres mettent en évidence le rôle joué par Internet et les réseaux sociaux virtuels. En tout état de cause, la genèse de ces révoltes et/ou révolutions ne saurait être la même d’un pays à l’autre, tant les sociétés concernées sont différentes entre elles et contrastées en elles. Nous savons à quel point il n’est pas toujours facile de concilier le besoin de comprendre l’actualité avec celui de la mettre en perspectives. Ce café géo n’a pas vocation à répondre à toutes les questions posées, mais à nous aider à décrypter un peu mieux les bouleversements en cours dans ces différentes régions du globe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COORDONNÉES

Université populaire de Tours
12 rue Duportal 37000 Tours
Nous envoyer un mail
Mentions légales

UNIVERSITÉ POPULAIRE DE TOURS

L’Université populaire de Tours est une association d'éducation populaire fondée en 2005 par un collectif d’habitants de l’agglomération tourangelle. Elle cultive le partage des savoirs et le décryptage des enjeux contemporains dans un état d'esprit démocratique, indépendant et convivial.