Nuisances sonores : que faire pour bien s’entendre ?

Intervenants

Samira Echahid
Doctorante en géographie (Université François-Rabelais)
Martine Boënnec
Association des habitants de Plumereau, Halles, Résistance, Victoire
Christine Blet
Mouvement de Lutte contre les Nuisances Aériennes de Tours
Sophie Legland
Chargée d’Opérations à Tour(s)plus, Cartographie du bruit de l’agglomération.

Date

22 mars 2011 - 20 h 30 min

Adresse

2, avenue du général de Gaulle, Tours   Voir sur la carte

On oppose souvent au calme des champs le bruit de la ville. De jour comme de nuit, les activités des uns et des autres ne se font pas dans le silence. Deux Français sur trois se déclarent dérangés chez eux par les nuisances sonores, et près d’un sur six a même pensé à déménager selon une enquête réalisée en mai 2010 par la TNS Sofres à la demande du ministère de l’environnement. Le bruit est à la fois un phénomène quantifiable par les décibels et subjectif tant il peut être perçu de mille façons, selon l’attention portée, la provenance du bruit, les préférences personnelles, le moment de la journée. Du désagrément temporaire à la gêne constante, le rapport au bruit peut parfois virer au conflit entre les différents usagers de l’espace urbain. Comment concilier les multiples usages de la ville ? Quelles formes de négociation sont permises aux plaignants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COORDONNÉES

Université populaire de Tours
12 rue Duportal 37000 Tours
Nous envoyer un mail
Mentions légales

UNIVERSITÉ POPULAIRE DE TOURS

L’Université populaire de Tours est une association d'éducation populaire fondée en 2005 par un collectif d’habitants de l’agglomération tourangelle. Elle cultive le partage des savoirs et le décryptage des enjeux contemporains dans un état d'esprit démocratique, indépendant et convivial.