Les maires : une espèce en voie de disparition ?

Intervenants

JEAN-PHILIPPE ROY
Jean-Philippe Roy
Maître de conférences en science politique (Université François-Rabelais)
EELV Yves Jean
Yves Jean
Professeur de géographie (Université de Poitiers)

Date

21 janvier 2009 - 20 h 30 min

Adresse

2, avenue du général de Gaulle, Tours   Voir sur la carte

Les médias ont souvent parlé de « troisième tour » pour décrire les élections des présidents de communautés de communes et d’agglomération lors des dernières élections municipales.

Le développement récent de l’intercommunalité laisse à penser que ces institutions commencent à développer leur propre logique, voire qu’elles deviennent le plus important des pouvoirs locaux. Que ce soit Martine Aubry à Lille, Jean-Claude Gaudin à Marseilles ou Alain Juppé à Bordeaux, de nombreux maires de grandes villes se sont un moment inquiétés, à tort ou à raison de ne pas accéder au poste très convoité de président de leur communauté urbaine.

Le maire reste pourtant l’élu préféré des Français selon plusieurs sondages. Et sa légitimité reste incontestable tant que les conseils communautaires ne seront pas élus au suffrage universel…

En sera-t-il toujours ainsi ? Est-ce souhaitable ? Assiste-t-on à un lent déclin de la figure du maire en France ? Au-delà de ça, à une reconfiguration inévitable de la politique locale ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COORDONNÉES

Université populaire de Tours
12 rue Duportal 37000 Tours
Nous envoyer un mail
Mentions légales

UNIVERSITÉ POPULAIRE DE TOURS

L’Université populaire de Tours est une association d'éducation populaire fondée en 2005 par un collectif d’habitants de l’agglomération tourangelle. Elle cultive le partage des savoirs et le décryptage des enjeux contemporains dans un état d'esprit démocratique, indépendant et convivial.