Cuisine et mondialisation : les terroirs à la casserole !

La cuisine française entame son droit d’inventaire, auréolée de son inscription au patrimoine mondial de l’humanité. Faire de la cuisine un patrimoine, est-ce la solution pour lutter contre la malbouffe ? La « mise sous cloche » de nos terroirs n’est-elle pas l’arbre qui cache la forêt de l’agro-industrie ? Qu’en est-il en France... et ailleurs ?

Intervenants

raduget-photo
Nicolas Raduget
Doctorant en histoire (Université François-Rabelais)
bianquis-photo
Isabelle Bianquis
Professeure des Universités en anthropologie (Université François-Rabelais)

Date

1 avril 2015 - 20 h 30 min

Adresse

2, avenue du général de Gaulle, Tours   Voir sur la carte

La cuisine française entame son droit d’inventaire, auréolée de son inscription au patrimoine mondial de l’humanité. Faire de la cuisine un patrimoine, est-ce la solution pour lutter contre la malbouffe ? La « mise sous cloche » de nos terroirs n’est-elle pas l’arbre qui cache la forêt de l’agro-industrie ? Qu’en est-il en France… et ailleurs ?

 

Podcast

 

Cet enregistrement est sous license Creative Commons by-nc-nd. Vous pouvez télécharger le fichier mp3 en cliquant sur ce lien.
 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

COORDONNÉES

Université populaire de Tours
12 rue Duportal 37000 Tours
Nous envoyer un mail
Mentions légales

UNIVERSITÉ POPULAIRE DE TOURS

L’Université populaire de Tours est une association d'éducation populaire fondée en 2005 par un collectif d’habitants de l’agglomération tourangelle. Elle cultive le partage des savoirs et le décryptage des enjeux contemporains dans un état d'esprit démocratique, indépendant et convivial.